• Soutenir les travailleur.euses du sexe pendant le coronavirus

    Comme vous le savez et le vivez toutes et tous, la crise liée au COVID-19 impact désormais toute la planète. En Belgique comme ailleurs, les premièr.es impactées de manière extrêmement violente sont les plus précaires, dont font parti nombre de travailleur.euses du sexe.

    Forcées à devoir suspendre leurs activités par mesure gouvernementale mais aussi pour raisons évidentes de sécurité sanitaire, l’immense majorité des travailleur.euses du sexe, qui ne possèdent aucun statut et aucune protection se retrouvent totalement privés de revenus et sans possibilité d’obtenir un revenu compensatoire prévu par l’état.
    De nombreux appels nous parviennent ainsi qu’à nos partenaires de travailleur.euses du sexe dans des situations dramatiques, ne sachant même plus s’alimenter ou s’occuper de leurs enfants. Face à l’urgence de la situation, plusieurs d’entre elles/eux envisagent même de reprendre le travail, au risque de se mettre en danger elles-mêmes ou leurs proches.

    Afin d’être complètement transparent, UTSOPI à établie (à contre coeur) une liste de critères de priorité pour l’accès à l’aide venant de la cagnotte. L’ordre de priorité est le suivant :
    – personnes sans-papiers / migrant.es
    – personnes isolé.es avec enfants
    – personnes isolé.es avec autres personnes à charge
    – personnes sans aucun autre revenu ou aide gouvernementale possible

    Croyez bien que nous faisons notre maximum afin de soutenir l’ensemble des TDS en Belgique, dans cette situation de crise inédite, mais nous devons aussi faire des choix difficiles et prioriser un maximum les personnes les plus en danger. Nous sommes également en contact quasi-quotidien avec nos partenaires, qui peuvent accompagner les TDS dans leurs démarches sociales à distance, afin de les soutenir au mieux dans cette situation.

    Pour faire un don, avec la communication « don coronavirus utsopi »

    IBAN : BE20 7360 4157 3456

    BIC : KREDBEBB

     

    X